plu2

L'enquête publique sur le Plan Local d'Urbanisme (PLU) se termine le 3 avril. Le registre d’enquête est tenu à disposition à la Mairie et le commissaire enquêteur assurera sa dernière permanence le Lundi 3 avril 2017 de 14h à 17h.

Chacun peut prendre connaissance du dossier et consigner ses observations sur le registre ou adresser ses observations à l’attention de Madame Françoise DEMENTHON, commissaire enquêteur par courrier ou par voie électronique (enqueteplu@eaubonne.fr).

Dans notre regard, plusieurs points posent problème dans ce PLU :

1/ Densification
La densification prévue est très importante. Nous ne sommes pas contre une densification mais à condition que cela soit fait de manière raisonnée et maîtrisée !
Le point négatif réside dans le fait que la ville va mettre à disposition des promoteurs une grande quantité de terrains alors même que la ZAC de la gare n’est pas encore terminée. Ce qui est brutal c’est le rythme de construction décidé par le Maire au travers de son PLU. Une évolution moins rapide permettrait de mieux absorber les populations nouvelles et les changements d’organisation et de rythme de vie qui en découlent. Dans son projet, il y a un manque de fluidité, de fur et à mesure.

2/ Zone inondable
Pour ce qui est des projets d’immeubles dans le sud de la ville, c’est une zone inondable. Actuellement, à chaque construction, l’eau remonte et inonde le voisinage alors avec l’ampleur du projet … Projet qui nous semble vraiment mal calibré et mal équilibré pour le secteur car il prévoit beaucoup de grosses constructions et une petite zone naturelle.

3/Le classement du patrimoine bâti
Avec + de 500 pavillons qui vont subir des contraintes fortes pour leurs travaux d’entretien et d’embellissement, ce classement ne nous semble pas le meilleur moyen de protéger l’esthétique de notre ville puisque le projet n’empêche pas la construction entre deux belles bâtisses, de maison de type « Phenix ». Par ailleurs, certains agrandissements très réussis, visibles sur notre ville, bois ou métal sur des maisons de caractères prouvent qu’il valait certainement mieux étudier au cas par cas comme c’était le cas dans le PLU précèdent ou encore protéger des rues entières pour éviter les écueils comme dans la rue Jeanne où une petite préfa a poussé entre deux meulières.

4/ Zone naturelle
Le PLU se vante d’une augmentation des zones N alors qu’il ne respecte ni l’équilibre des zones sur la ville ni l’historique des sols : des friches passent en zone N dans le nord de la ville pendant qu’une grande partie de celle du sud va disparaitre en faveur de constructions alors même que, pour le coup, c’était une vraie zone naturelle depuis toujours avec son ru et son écosystème.

5/Zone UF
La mise en place d’un zonage spécifique pour les équipements publics va permettre tout et n’importe quoi quel que soit le secteur ! Dans le PLU précèdent, les équipements publics suivaient les mêmes règles que le secteur dans lequel ils étaient construits par exemple 8 m maxi de hauteur dans les secteurs pavillonnaires…

6/ Val Joli
Abandon du projet UG pour le transformer en parc alors que ce secteur est déjà bien pourvu avec le parc du château et le Luat ! La qualité de vie du secteur aurait pu et dû profiter à plus d’Eaubonnais or, faute d’un nombre suffisant d’habitants avec l'abandon d'une partie du projet initial, les locaux commerciaux ne trouvent pas preneur… Les choix du Maire ont privé ce secteur de tout dynamisme. Nous ne comprenons pas l’incohérence entre la densification qu’il souhaite pour la ville (visible avec le projet Chaussée Jules César) et ce qu’il fait dans ce secteur.

En conclusion, une révision de PLU inutile puisqu’elle n’apporte pas d’avancée notable sur les quelques points de vigilance de celui de 2013 et qui, en plus, laisse craindre que de nouveaux points négatifs apparaissent.