Lors de l’élaboration de la ZAC d’Ermont Eaubonne, un accès direct à la nouvelle gare à partir du parvis Nelson Mandela par un souterrain, a été décidé et adopté à l’unanimité parles élus de la Communauté d’Agglomération Val-et-Forêt et par la SNCF.
Ce passage est réalisé, mais aujourd’hui le Maire d’Ermont s’oppose farouchement à sa mise en service pour des raisons de sécurité argumente-t-il.
Or la sécurité était assurée, notamment par la fermeture du passage dès 23 heures.
Le Maire d’Eaubonne a approuvé cette décision aberrante.
Nous soutenons la demande des usagers et des habitants du quartier qui, par pétition, demandent au Maire de revenir sur sa décision et d’intervenir afin que cet accès direct, indispensable, soit ouvert pour le confort de tous les usagers et plus particulièrement des personnes à mobilité réduite.